Beauté, Beauty

Boucles et Frange: La Catastrophe Capillaire

21 février 2016
frange et boucles catastrophe capillaire

Oui je sais ce que vous pensez. Rien que l’association des mots boucles et frange ne fonctionne pas, c’est bien connu.

Vous vous demandez quelle mouche m’a soudainement piquée et vous avez raison. Vous scroller désespérément cette page a la recherche d’une photo témoignant de l’étendue du désastre. Comme je vous comprends. Mais il n’y aura pas de photos, ni aujourd’hui ni dans les prochains jours car je n’arrive même plus a me regarder dans le reflet d’une vitre…

Quand je pense que je m’imaginais  déjà vous balancer 15 photos en vous servant un discours sur la coupe de la maturité, l’affirmation de mon identité… blablabla…

Il n’en sera rien. Je suis ressortie de chez le coiffeur en me sentant laide, et une semaine après je me sens toujours aussi laide. C’est prétentieux, c’est insupportable et déplacé, mais c’est véritablement ce que je ressens.

Mes cheveux sont mon identité, chaque fois qu’un coiffeur y touche c’est un drame. Trop blonds, trop courts, trop mousseux, soyons honnête ça ne va jamais.

Mais alors pourquoi ai-je voulu changer de tête? J’en avais assez de ce blond qui finissait toujours par virer jaune pisse, mais surtout, je ne supportais plus les rides d’expression sur mon front immense… Alors il y a quelques mois a commencé à germer en moi l’idée folle d’une frange … Oui, je dis bien FOLLE car on sait tous que boucles et franges ne font pas font ménage.

J’en ai parlé à ma meilleure amie, qui m’a dit « sors toi immédiatement cette idée de la tête ». Mon mec n’était pas chaud non plus. Ils étaient bien les seuls, et ils avaient raison, parce qu’ils me connaissent mieux que personne. Je crois que rien que pour ça je les aime encore plus.

Bref, s’en sont suivies des copines enthousiastes, une mère encourageante, des parutions presse exactement dans le thème, et cet article de Garance Doré.  Remontée à bloc, j’en avais presque oublié que Garance et ses copines chasseuses de tendances ignorent ce que c’est d’avoir les cheveux bouclés, quant aux cheveux frisés je n’en parle même pas! Elles vous pondent des jolis discours sur « la vague de liberté qui s’est emparée de nos cheveux dernièrement », mais quand on regarde les photos qui y sont associées, on se demande sérieusement où sont les boucles. Les VRAIES. A titre d’exemple, quand vous tapez « Cheveux bouclés et frange » sur Google, vous tombez sur cette image. C’est très joli, mais ces cheveux ne sont pas bouclés Madame, ils sont ondulés. NUANCE.

Et puis je suis tombée sur cette photo et je me suis dit que je voulais la même coupe (le même corps et le même visage aussi sans les ronces par contre please, j’ai déjà assez de problèmes avec ma tignasse!)

franges et boucles coupe tendance

Vous connaissez la suite (je ris toute seule malgré mon grand désespoir capillaire, car j’avais écris Cuite…), j’ai franchi le cap. J’ai foncé ma couleur (ça c’était la VRAIE bonne idée) et j’ai ratiboisé le reste.

Bilan: Je ressemble à un caniche royal qui aurait joué dans un mauvais remake de Flashdance

Voilà voilà.

Je ne jette pas la pierre au coiffeur qui a tenté de faire ce que je lui avais demandé (si en fait Je lui balance un gros menir). Je ne blâme ni ma maman, ni Garance Doré et encore moins mes copines dont l’enthousiasme n’était pas feint.

Je m’incrimine moi. Oui ce MOI que je pensais avoir enfin apprivoisé après toutes ces années.

Un jour j’en rirai sûrement, un jour je vous raconterai aussi cette journée où rien ne s’est vraiment passé comme prévu. Cette journée où je n’ai même pas ri quand mon mec m’a dit entre 2 fous-rires « on dirait que tu as une perruque », et quand mes amis m’ont successivement chanté « what a feeling… »

Quand je pense qu’ à l’origine  je voulais masquer des rides qu’apparemment  personne ne voit à part moi…

Et vous, avez vous déjà vécu une catastrophe capillaire? (franchement ça m’aiderait…)

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Charlotte 21 février 2016 at 17 h 34 min

    Non mais tu es à croquer sur cette photo!!! Et franchement si ta coupe ressemble à celle que tu as sur cette photo alors je suis certaine que ça te va super bien!
    Si ça peut te rassurer des ratés capillaires j’en ai connus, c’est vrai que c’est traumatisant mais heureusement ça repousse! 😉

  • Reply Lux 24 février 2016 at 10 h 27 min

    Les égarements chez le coiffeur, tout le monde est passé par là, et ce n’est pas si grave, puisque les cheveux repoussent ! (et parfois, il faut juste un peu de temps pour s’habituer à cette nouvelle tête, et apprendre à dompter ses nouveaux cheveux)
    Pour ma part, après une coloration maison qui avait bien foiré (au lieu du joli roux/blond vénitien habituel, j’avais les cheveux vaguement délavés couleur grenadine…), le coiffeur n’avait comme option à me proposer qu’un roux très puissant, et donc j’ai eu pendant 1 mois ou 2 les cheveux… rouges ! La couleur a fini par dégorger et tout est rentré dans l’ordre, mais je n’en menais pas large en retournant au boulot.
    Ma foi, ça pousse à l’humilité et à un peu d’auto-dérision, et maintenant je suis revenue à ma couleur naturelle 😉

    • Reply Mathilde 24 février 2016 at 10 h 47 min

      Hahaha! J’imagine qu’avoir les cheveux rouges pendant 2 mois a dû être une sacrée leçon! Ce n’est effectivement pas si grave, tu t’en remise, et je vais bien finir par m’y faire, de toute façon je n’ai pas le choix! Bien évidemment ça repousse, sauf que quand on a les cheveux bouclés comme moi c’est un chemin de croix! Bref, ça m’apprendra à vouloir lutter contre la nature!
      Merci d’avoir partagé ton expérience en tous cas, passe une bonne journée!

  • Reply Lucie 24 février 2016 at 17 h 39 min

    J’en ai eu plein mais que j’avais bien cherchées car je n’avais peur de rien (a.k.a. « Les cheveux ça repousse », mon leitmotiv…)
    J’ai hâte de voir ce que ça donne; après une semaine, ça doit être mieux qu’à la sortie du salon 🙂

  • Leave a Reply

    11 + 20 =