Lookbook, Style

Être et avoir été …

24 avril 2018
blog-rockmycasbah

Être et avoir été … Telle est la question !

Alors que je recherchais des photos d’une paire de chaussures afin de les vendre sur Vinted, je retombe sur cette série. Et là, douche froide. J’ai la désagréable impression que la femme sur ces images, et celle dans le reflet du miroir sont deux personnes différentes qui ne se croiseront plus jamais. Parce qu’on a beau savoir qu’après un accouchement il faut laisser du temps au corps pour se remettre, il n’en est pas moins difficile de l’accepter. Et que dire des réseaux sociaux qui nous présentent des jeunes mères qui semblent n’avoir jamais été enceintes 3 jours après leur accouchement ? Non, n’est pas Chiara Ferragni qui veut ! (si tant est qu’on ait envie de l’être …) J’en plaisante, mais dans le fond je ne trouve pas cela très drôle, il me semble que ces images collent une pression supplémentaire aux autres femmes. Celles de la plèbe. Celles qui jonglent entre boulot, factures, courses, régurgitations, et qui n’ont pas de coach sportif à disposition dans leur salon tous les matins …

Pour la petite histoire, j’ai pris entre 9 et 10 kilos pendant ma grossesse, ce qui est, d’après les manuels et les médecins, « idéal ». On voudrait même nous faire avaler que le lendemain de l’accouchement il ne nous resterait plus que 500 grammes à perdre … Comment ai-je pu croire à cette fable urbaine ?  C’est sans doute vrai pour certaines, mais pour ma part, 3 semaines après l’accouchement il me restait encore 5 kilos de lest. Après avoir respiré un bon coup, j’ai décidé de me laisser du temps #moiphilosophe. Pourtant, 3 semaines plus tard il me reste encore un joli surplus de 4 kilos, et une pile de jeans en souffrance … Rien de dramatique, entendons-nous bien, mais la pilule a du mal à passer. Je bave sur les nouvelles collections, mais acheter un jean en 40 équivaudrait à me teindre les cheveux en rose … Quant aux jeans de grossesse, je les ai pour ainsi dire brûlés, ou presque … Reste un dilemme de taille : Dois-je finalement accepter de passer le reste de ma vie en jupe ? Et surtout, dois-je en conclure qu’on ne peut être et avoir été ?

Vous avez 4h.

Ou plutôt 4 mois … Parce que bien évidemment, la réponse est NON. Vive les jeans taille haute qui font un joli popotin, et les bikinis. La lumière est au bout du chemin, je l’aperçois 😉

Ne me remerciez pas pour cet article décousu à souhait …

trench-beige-longblog-mode-bohème-rockblog-mode-toulouserue-de-la-bourse-toulousetrench-beigeblog-lifestyle-toulousetrench-8le-détaillant-toulouseblogueuse-mode-toulouse

Trench Stradivarius (super bien coupé !)

Blouse Mango (old) (similaire)

Jean Mango (old) (similaire ou similaire)

Mocassins H&M (old) (similaires)

Casquette Asos

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Audrey L 24 avril 2018 at 19 h 17 min

    Bonjour,

    On ne se connait pas, mais j’aime lire votre blog de temps à autre. Alors, je me permets.

    Je suis d’accord avec vous à propos du fait que le corps change pendant et après la grossesse, il se transforme et bien sûr, ne sera plus jamais vraiment le même. Vous parlez de l’impossibilité d’acheter en jean en taille 40, de la difficulté de perdre ces 4 kilos pour retrouver votre « ancienne » silhouette, comme si cela vous empêchait d’être pleinement heureuse.

    Ce que je vois moi, sur vos photos, c’est : une très belle femme, de la douceur, une jeune maman en bonne santé et un joli sourire un peu caché.. 🙂 Quelle chance vous avez !
    Il y a quelques temps, j’ai frôlé le cancer du sein. Etre confrontée à un événement pareil m’a amenée à reconsidérer mes préoccupations et les choses auxquelles j’accordais de l’importance. Croyez-moi, la taille 40 ou les 4 kilos importent peu ! Loin de moi l’idée de juger ou de faire la morale, je suis bien trop jeune pour ça.

    Je voulais seulement vous transmettre une petite technique qui m’a aidée dans les moments difficiles : quand une chose me perturbe ou m’inquiète, je me demande toujours « est-ce que cela aura un impact sur ma vie dans 5 ans ? « , si la réponse est non, alors je continue ma route, pas le temps de me faire du souci pour une si petite chose.

    Je vous souhaite le meilleur et par-dessus tout, du bonheur 🙂

    • Reply Mathilde 17 mai 2018 at 22 h 07 min

      Bonjour Audrey,

      Je suis navrée de ne pas vous avoir répondu plus tôt, je n’avais pas reçu la notification de votre commentaire … Je suis entièrement d’accord avec vous, avoir 4 kilos en plus ce n’est rien comparativement à une maladie grave ou à d’autres aléas de la vie. Je suis du genre à relativiser, et j’exprime ici mes pensées, mais ce sont rarement les plus profondes. Sincères oui, mais souvent futiles. Il serait indécent de ma part de prétendre ne pas être heureuse, j’ai toutes les raisons de l’être et je le suis aujourd’hui.
      J’espère que vous l’êtes aussi et que vous avez réussi à dépasser cette épisode difficile de votre vie.
      Merci en tous cas pour vos belles pensées, à bientôt j’espère !

    Leave a Reply