Lookbook, Style

The next generation

5 novembre 2017
look-grossesse

La vie nous réserve parfois bien des surprises … En cette fin de printemps 2017, j’étais arrivée à un point où la résignation l’emporte sur le reste. J’avais l’impression d’avoir fait la danse de la pluie des années durant, et moi qui aime tant le soleil, je n’en pouvais plus … Et puis un matin, la pluie a fini par tomber. Je me souviendrai longtemps de ce mois de juin caniculaire et aride (au sens propre du terme …). En quelques jours à peine j’ai tourné une page sur les difficultés familiales et professionnelles qui empoisonnaient ma vie depuis de longues années. Un hasard, un feeling, une rencontre et votre vie change. C’est ce qui m’est arrivé. Finis les « quand on veut, on peut », les « il faut se donner les moyens pour y arriver », et toutes ces expressions que l’on répète à l’envi. La pugnacité, ça me connaît, mais de la chance, il en faut parfois aussi pour avancer …

Et c’est ainsi que, voguant sur mon petit nuage, je n’ai rien vu venir … Moi l’intuitive, je me suis complètement faite berner par la nature.  Point de conviction intime, ni de symptôme évident, à par des nuits de plus en plus longues … Et puis un matin, après m’être résolue à acheter un test à 99 centimes, le verdict est tombé. Sans appel. J’étais enceinte depuis près de 2 mois. Je m’étais souvent imaginée cette scène, celle du bonheur absolu où l’on prononce la phrase la plus importante de son existence. Evidemment il y a des violons derrière, des larmes et des effusions. Mais ça en fait, c’est dans les pubs Axa. Dans ma réalité, il était 8h du matin, mon mec enfilait ses chaussettes par 40 degrés, et j’ai grosso-modo prononcé cette phrase : « Tu-as-bu-ton-thé?-au-fait-je-suis-enceinte ». Ce à quoi il m’a presque répondu : « C’est-pas-vrai?-il-faut-que-j’y-aille-je-suis-à-la-bourre-muak ».

C’est ainsi que cette grande, merveilleuse, et complexe aventure a commencé, et qu’elle dure aujourd’hui depuis 5 mois. Mon homme a eu le temps d’enfiler un paquet de paires de chaussettes depuis,  et moi, une belle quantité de tablettes de chocolat noir (je crois que ça se voit … hihi ). On a déjà beaucoup ri, versé quelques larmes, on a parfois peur, on s’extasie devant un mouton en peluche, on regarde des vidéos sur des poussettes comme on regarderait une émission scientifique, on cuisine plus de lentilles, plus de saumon, on lui donne des surnoms débiles, et on sait déjà qu’on l’aime plus que tout … C’est complètement dingue, c’est à la fois aussi intime qu’universel, et je suis infiniment reconnaissante en la vie de m’avoir permis de vivre ça avec Lui.

t-shirt-the-next-generationrock-my-casbahblog-mode-toulouselook-rock-grossessemanteau-leopardt-shirt-cauchemar

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Betty 5 novembre 2017 at 14 h 58 min

    Un seul mot : félicitations <3
    Et puis encore quelques autres : je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette nouvelle aventure.

    • Reply Mathilde 5 novembre 2017 at 15 h 38 min

      Merci infiniment Betty <3

  • Reply Lucie 5 novembre 2017 at 18 h 57 min

    Tu me fais pleurer. L O V E

  • Reply Mathilde 7 novembre 2017 at 9 h 54 min

    J’adore ton texte touchant et drôle à la fois !! Pour mon fils, c’était aussi à 8h du matin… mais mon mari dormait profondément et ne s’est pas réveillé en sursaut quand je lui ai dis, il a même continué à dormir…. mais tout en souriant ! Le coup des vidéos de poussette j’adooore MDR !! C’est une belle aventure qui commence je vous souhaite plein de bonheur à venir ! Pour les drôles de surnoms de bébé nous c’était Minipousse !;-) Bisous :* @matpoupouille

    • Reply Mathilde 13 novembre 2017 at 19 h 28 min

      Merci Mathilde, c’est adorable. C’est fou cette annonce parfois un peu soirée mais dont on se rappellera toute sa vie…
      bisous

    Leave a Reply