Et caetera, Lectures

Manderley Forever et Chanson Douce

28 juillet 2017
avis-chanson-douce-leila-slimani

Me voici de retour avec un petit bilan lecture qui pour une fois ne tourne pas uniquement autour de polars bien que j’en ai lu beaucoup dernièrement … Suspens ! 😉

Ce sont néanmoins deux livres très plaisants pour l’été, parfaits comme lectures de plage.

∇ Manderley for ever – Tatiana de Rosnay

Résumé de l’éditeur : « J’ai rêvé la nuit dernière que je retournais à Manderley. » C’est par cette phrase que commence Rebecca, le roman de Daphné du Maurier porté à l’écran par Alfred Hitchcock.

Depuis l’âge de douze ans, Tatiana de Rosnay, passionnée par la célèbre romancière anglaise, fait de Daphné du Maurier un véritable personnage de roman. Loin d’avoir la vie lisse d’une mère de famille, qu’elle adorait pourtant, elle fut une femme secrète dont l’œuvre torturée reflétait les tourments.

Mon avis : Je vous l’ai dit à de nombreuses reprises, Rebecca est mon roman préféré depuis mes 12 ans. Il était donc évident pour moi de me lancer dans une biographie de la mystérieuse Daphné Du Maurier. Une chose est certaine, sa vie est elle-même digne d’un roman, nul doute qu’elle y ait puisé son inspiration ! On apprend beaucoup de choses au sujet de cette femme avant-gardiste, indépendante et parfois antipathique, c’est assez passionnant. N’étant pas une férue de biographies, j’ai trouvé que grâce à ses talents de romancière, Tatiana de Rosnay parvenait à proposer un récit dynamique et intrigant. Malgré tout, je vous déconseille de vous lancer dans ce livre si vous n’avez jamais rien lu de Daphné du Maurier. Commencez d’abord par Rebecca, Ma cousine RachelL’Auberge de la Jamaïque et Le Bouc émissaire. Frisson garanti !

manderez-forever-tatiana-de-rosnay-avis
∇ Chanson douce  – Leila Slimani

Résumé de l’éditeur Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.
À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture.

Mon avis : Je n’aurais sans doute pas acheté de moi-même ce roman primé au Goncourt, car justement, les prix éditoriaux ne sont pour moi pas toujours signes de réussite. Néanmoins, je n’ai pas pu lâcher ce roman à peine l’avais-je ouvert. Il me semble que son succès est mérité tant la progression de l’intrigue, le style et l’analyse des comportement humains sont maîtrisés. Je ne suis pas certaine qu’il faille le recommander à de jeunes parents tant l’issue est tragique, mais à tous ceux qui aiment le suspens, alors plongez-vous-y immédiatement ! Tension et trouble garantis !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply