Beauty, Santé, Ligne et Bien-Etre

Les bienfaits du sport dans ma vie

29 mai 2016
img_8313.jpg

Presque un an depuis mon article au sujet de ma reprise du sport, et l’envie de vous proposer un petit bilan de cette nouvelle année sportive écoulée.

J’avais plus que toute autre chose, envie de vous expliquer ce que l’activité physique a changé dans ma vie et pourquoi je ne peux plus m’en passer.

Avant d’entrer dans le détail de ces bienfaits, voici un petit récapitulatif de mes activités hebdomadaires. Je précise toutefois que ce programme change selon mon état de fatigue, mes éventuels déplacements, et mon rythme professionnel.

– Running: 1 à 2 fois par semaine à raison d’une séance de 45 min, et une de 30 min

– Natation: 1 séance de 40 à 50 min par semaine

– Yoga: 1 séance d’1h30 par semaine de yoga ashtanga (yoga dynamique)

– Marche: j’ai la chance de vivre en centre-ville, je me déplace essentiellement à pieds et mon pacer indique une moyenne de 6000 pas par jour

 

Légères sont mes jambes

Ce n’est peut être pas le premier bénéfice auquel on pense lorsqu’on se met au sport, mais c’est un fait, la circulation sanguine s’améliore très nettement. Ayant souffert d’une thrombose à la jambe il y a quelques années, le sport s’est avéré bien plus miraculeux que tout autre traitement contre les sensations de jambes lourdes. Aujourd’hui encore, si je ne fais pas d’exercice physique pendant une semaine, mes jambes me rappellent à l’ordre…

 

Apaisé est mon sommeil

Bien que je dégage un certain calme apparent, je suis une grande nerveuse…  Je dors en moyenne 8 à 9h par nuit ce qui me sembler beaucoup, mais pendant des années ce quota d’heures semblait ne pas  me suffire. Je sais aujourd’hui que cette durée me convient, et que mon problème venait de la qualité de mon sommeil. Ainsi, j’ai remarqué que depuis que je fais du sport, je dors bien plus profondément, et j’ai bien plus d’énergie qu’auparavant.

 

Meilleur est mon moral

C’est bien connu, faire un effort intense permet de  libérer des endorphines, neurotransmetteurs secrétés dans le cerveau qui agissent comme une morphine naturelle. C’est bien simple, les jours où je suis sur les nerfs, déprimée ou tout simplement fatiguée, le simple fait d’aller courir une demi-heure me rebooste illico. Je me défoule et j’en ressors complètement apaisée, idem avec la natation. Si je vais au yoga, le fait de me concentrer sur ma respiration m’aide à chasser les idées noires, et me pousse à me dépasser dans l’effort.

 

Musclée et affinée je suis

Si vous me suivez depuis un moment, ou si vous débarquez sur ce blog aujourd’hui, vous pourrez aisément constater que je ne suis pas une brindille. Il n’empêche que couplé à une alimentation saine, le sport m’a permis de sculpter davantage mon corps. Il est loin d’être parfait, mais n’a plus rien à voir avec ce qu’il était auparavant. Mes muscles sont plus dessinés, et bien  que j’en ai toujours, ma cellulite a clairement diminué, ce qui est une petite victoire pour moi!

 

Mieux dans ma peau je suis

Il fut un temps où lorsque je me regardais dans la glace j’étais au bord des larmes. Je n’étais pas énorme, mais je n’arrivais pas à apprivoiser mon corps. Et s’il y a bien une chose que j’ai apprise grâce au sport, c’est m’accepter telle que je suis. Je ne suis pas parfaite, et alors? Bien sûr je suis parfois un peu décontenancée au regard de l’hygiène de vie que j’ai, et mon reflet dans le miroir. Je sais que beaucoup de jeunes femmes ont un corps plus tonique et plus mince que le mien sans se donner autant de peine (bien que je ne considère pas ça comme une peine). Mais c’est ma morphologie, et puisque je suis vouée à vivre avec, autant l’accepter. Et  quitte à accepter un corps avec des formes, autant qu’il soit musclé!

 

Meilleur est mon rapport à l’alimentation

Je pense vivre aujourd’hui en parfaite harmonie avec mon alimentation, et sans le sport je n’y serai sans doute jamais parvenue. Bien que je mange sainement, je ne suis pour ainsi dire jamais au régime, j’ai d’ailleurs ce mot en horreur. Du lundi au vendredi je fais du sport et je mange à ma faim,  privilégiant des aliments non raffinés. Le weekend, je sors, m’autorisant des aliments plus riches et quelques verres de vin sans jamais culpabiliser, car je sais que le sport m’aide à gérer ces petits plaisirs. Les semaines où je fais moins de sport parce que je n’en n’ai pas le temps, ou que tout simplement mon dos me fait souffrir, j’ai moins faim car l’absence d’effort régule naturellement mon appétit.

 

Moindres sont mes douleurs de dos

Mon dos me fait souffrir depuis de nombreuses années, et bien que ces douleurs n’aient pas complètement disparu, elles se sont largement atténuées depuis que je fais du sport. Si le running a tendance à les réveiller  (c’est pour cela que je n’en abuse pas), la natation et le yoga m’aident à les combattre en agissant sur les muscles profonds du dos. Les jours où je souffre terriblement, plutôt que ne rien faire, je file nager ou au yoga, et je peux vous assurer que cela me soulage immédiatement.

Et vous, quelle est votre relation au sport? 

Articles similaires:

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply emilie 30 mai 2016 at 9 h 18 min

    hello!

    ou fais tu du yoga ashtanga?
    j’en faisais quand je vivais à l’étranger et à toulouse j’ai testé deux cours mais je n’étais pas du tout convaincu alors je n’ai pas continué ….
    en même temps je pratique beaucoup le pilates et la danse classique et le lyric jazz ,donc c’est plus pour varier ,j’adorais le yoga!!

    • Reply Mathilde 31 mai 2016 at 13 h 17 min

      Hello Emilie!
      Alors je vais au studio Savasana rue Amélie. Je n’ai pas beaucoup de points de comparaison en matière d’ashtanga car cela fait des années que je vais là-bas. En général, soit on aime, soit on déteste! 😉
      Et moi j’aimerais essayer le pilates, mais je manque de temps pour tout faire…

  • Reply My Little Discoveries 5 avril 2017 at 8 h 27 min

    Bonjour Mathilde! Comme toi j’ai mal au dos depuis des années mais j’ai trouvé cet été une solution – au moins temporaire – à ces douleurs: le tapis Champ de Fleur! Je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à il y a quelques mois mais ça soulage vraiment : http://www.mylittlediscoveries.com/2016/11/le-tapis-champs-de-fleurs-mon-nouvel-allie-contre-le-mal-de-dos.html
    Sinon je ne suis aussi mise au yoga récemment, je pratique à la maison avec les vidéos de la prof toulousaine Carine Castet qui est top!! Je fais bientôt un stage de avec elle, j’ai hâte 😉

    • Reply Mathilde 5 avril 2017 at 16 h 48 min

      Hello ! Alors là tu m’apprends un truc, j’ignorais totalement l’existence de ce tapis. Je vais aller en lire davantage sur ton blog car je suis très intriguée. Apparemment cela fonctionne plutôt bien pour toi, du coup ça m’intéresse. Merci pour le tuyau !
      Je connais les vidéos de Carine, je pense que c’est une excellente professeure. Pour ma part je préfère le yoga ashtanga qui est un yoga ultra dynamique à base de gainages. Cela permet de renforcer la tenue et les muscles du dos. Si ça t’intéresse, tu peux faire un cours d’essai au studio Savasana rue Amélie. Je te conseille le lundi 18h15 ou le mercredi 9h30 ! 🙂

    Leave a Reply